ELLE AIMAIT LA VIE

dimanche 13 octobre 2019
par  Catherine Cadou, Christian Sautter, Info
popularité : 92%

Texte publié avec l’aimable autorisation de
Christian SAUTTER et Catherine CADOU samedi 12 octobre 2019
Voir loin, agir proche

«  Merci. Merci ! », tels sont les derniers mots que Georgette ELGEY nous a laissés lundi après-midi. Catherine et moi étions venus, selon un rite bien établi, lire la dernière « Lettre aux amis », à cette admirable femme, alitée et à la vue affaiblie. Elle, qui fut une grande journaliste, avait écouté la saga de « La Croix » (qui était sur son lit à côté du journal Le Monde) à moitié assoupie avec un sourire d’ange un peu rémois. Elle avait ensuite aimé l’histoire de nos cousins parisiens qui, avec un groupe d’amis, ont pris en charge un adolescent malien venu de Libye, afin qu’il survive, s’instruise et obtienne des papiers pour devenir un bon électricien.

Georgette est décédée mardi matin et j’ai aussitôt pensé à un film qui avait fort impressionné mes dix-sept ans : «  Ils aimaient la vie  » (Kanal). Le réalisateur Andrzej WAJDA y décrit les derniers jours de l’insurrection de Varsovie. Cela se passait en septembre 1944 : à l’approche des troupes russes, les résistants polonais s’étaient soulevés contre l’occupant allemand et se battaient depuis deux mois, à armes inégales. Les troupes soviétiques n’ont pas bougé, laissant massacrer des officiers et soldats héroïques qui auraient pu, plus tard, s’opposer à l’occupation de leur pays par la puissance moscovite « amie ». Un parallèle avec les troupes américaines laissant aujourd’hui l’armée turque attaquer les Kurdes, dont le concours avait été précieux pour chasser Daech, serait mal élevé mais justifié.

Voir la suite de l’article...


Commentaires

Agenda

 

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois