Cinéma : « Peu m’importe si l’Histoire nous considère comme des barbares »

samedi 2 mars 2019
par  Nicole de Micheaux
popularité : 19%

JPEG - 29.8 ko
L’auteur : Radu Jude est né en Roumanie en 1977. Après des études de Cinéma à l’Université de Bucarest, il réalise quelques courts métrages. Son premier long métrage, La fille la plus heureuse du monde, obtient le Prix CICAE (Confédération internationale des cinémas d’art et d’essai) au Festival de Berlin en 2009. Deux de ses films suivants sont présentés à Cannes par la Quinzaine des réalisateurs. En 2015 son film Aferim  ! reçoit L’Ours d’argent de la mise en scène à Berlin.

Analyse  : Le titre, inhabituellement long, de ce film est une phrase prononcée par Mihai Antonescu, vice-président du Conseil de Roumanie en 1941, au sujet du massacre de la population juive d’Odessa perpétré par l’armée roumaine.
Dans les locaux et le jardin du Musée militaire de Bucarest, mis à la disposition de Mariana, la jeune réalisatrice prépare un spectacle de rue avec des acteurs de fortune. Elle est supervisée par Movilă, émissaire de l’administration urbaine qui finance le spectacle. Celui-ci s’inquiète peu à peu de ce qu’il voit émerger : une évocation courageuse du massacre d’Odessa en 1941. Il tente de ramener la jeune femme dans des rails plus conventionnels. Elle doit se battre et louvoyer pour atteindre son but.

Les différentes objections que Mariana rencontre dans la réalisation de son projet fusent de toutes parts. Beaucoup proviennent des figurants qui s’irritent d’être confrontés à une vérité qui leur a toujours été travestie : « Pourquoi faut-il aussi des tziganes dans nos rangs ? nous ne les supportons pas ! » Mais les discussions les plus éclairantes se situent entre Mariana et Movilă, où ce dernier aborde tous les thèmes destinés à évacuer l’évocation mémorielle : nul ne sait combien de morts exactement ; il y a eu partout et toujours des massacres ; les nombres sont exagérés ; nous n’y étions pas donc nous ne savons pas ce qu’il s’est passé ; la vérité est toujours du côté des gagnants ; vous êtes dans votre confort personnel, de quel droit pouvez-vous porter un jugement ?

«  C’est un film sur la façon dont le cinéma peut parler de l’Histoire et quelles sont les limites d’une telle démarche  » dit Radu au sujet de cette dernière réalisation. Les ultimes images extrêmement déstabilisantes, servent à montrer que les vieux démons sont toujours présents et que l’insistance mise sur le recours à la mémoire dans toutes les formes de média est primordiale.

Après Peter Farrelly et son Green Book, sorti il y a juste un mois, Radu parle à son tour du racisme, d’une voix forte et juste. Amère aussi.

Réalisateur et scénariste : Radu Jude
Interprétation  : Ioanna Jacob (Mariana) ; Alexandru Dabija(Movilă) ; Alex Bogdan (Traian)
Pays  : Roumanie, France, Allemagne, Bulgarie, Tchéquie.
Durée  : 2h
Sortie France : 2019


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois

Brèves

20 septembre 2019 - DVD Cinéma : Dieu existe. Son nom est Petrunya

Au mois de Mai, nous vous avions signalé ce petit bijou macédonien. Vous allez pouvoir faire (...)