Poster un commentaire à la suite de l’article...

Le collectif 07 stop gaz-huiles de schiste : un mouvement de lutte exemplaire

Lorsqu’en 2010, l’information par voix de presse est parue que des permis d’exploration d’hydrocarbures non conventionnels avaient été délivrés un peu partout en France dont certains en Ardèche et dans le Gard, et après quelques recherches à propos de ces hydrocarbures, la surprise, l’indignation, le sentiment d’injustice et d’inquiétude, le sentiment d’intrusion, le manque de considération, de transparence, ont engendré une violente réaction contre cette décision non démocratique venant « d’en haut », des « bureaux parisiens ».
L’absence d’information et de concertation des citoyens et des élus a été la (...)

En réponse à...

Logo de Samy Durand-Gasselin
mardi 7 mai 2019 à 14h35 - par  Samy Durand-Gasselin

J’aimerais, pour ma part, compléter l’excellent texte envoyé par Christophe Tourre avec des informations concrètes concernant le fonctionnement et l’organisationnel, tels qu’ils ont été vécus par les militants de la base.

Donnée importante : la légitimité de la démocratie pyramidale
La légitimité du "sommet de la pyramide organisationnelle " lui vient de la mobilisation et du soutien de la base. Elle a en outre été facilitée par l’absence totale sur place d’opposants déclarés (on a pu repérer cependant les anciens de l’école des mines d’Ales dont la culture et la philosophie étaient souvent "pro-gaz de schiste" ) et un seul ennemi facile à identifier : les lobbies et les pétroliers.

Au départ
Un petit groupe qui se mobilise en organisant des réunions publiques dans les villages et en préparant la manif de Villeneuve de Berg. La légitimité de la lutte devient évidente après son énorme succès : 18000 manifestants, plein de pancartes, de déguisements, d’humour, de chants, de mots d’ordre très percutants.

Suit l’organisation locale
1/ A la base  : des collectifs de village (ou de commune) responsables devant tous les habitants de leur commune ; toutes leurs réunions sont publiques et ouvertes à tous.
Notre collectif local s’est constitué à la suite d’une réunion publique avec la projection du film "gaz land," proposée et animée par des militants qui sont allés de village en. A la fin de cette réunion, une bonne moitié des habitants s’est inscrite sur une liste " pyramide d’alertes téléphoniques "pour une mobilisation en urgence, y compris la nuit, et a donné ses n° de téléphone et adresse internet.

Pour coordonner ces urgences, des groupes de 10 se sont constitués avec, pour chaque groupe, un responsable pour trier les infos, les faire remonter ou dispatcher au besoin. Cette liste internet a fonctionné deux fois – pour dénoncer des mouvements suspects de camions de forages à la frontière espagnole (!) et des hélicoptères en rase mottes la nuit.(grosse émotion ! ) .Les pyramides d’alertes ont aussi fonctionné plusieurs fois, pour suivre des camions-remorques transportant des camions sismiques. Camions qui circulaient sur notre territoire et qui étaient en fait en transit mais cela nous a permis de tester l’efficacité des pyramides d’alerte et de montrer aux autorités que nous étions non seulement vigilants, mais déterminés.

Par la suite, cette liste a servi à retransmettre ou à envoyer très régulièrement des infos sur les actions militantes locales ou du collectif, des collectifs ardéchois, ou même internationales. Toutes les assoc locales, y compris les chasseurs, les vieux, le yoga, le comité des fêtes, etc. avaient été contactées pour participer à la première réunion de notre collectif local.
2/ un collectif qui envoie un ou deux délégués aux réunions du collectif départemental (choisis collégialement, tout le monde se connaît. Pas de tirage au sort !) Et qui gère ses finances (dons, vente d’autocollants, participation aux dépenses du collectif ardéchois)

3/ Division territoriale avec un collectif ardéchois et un collectif
gardois (notre commune se trouve sur deux permis de recherche à tonalités militantes légèrement différentes).
Mais une convergence à renforcer autour du pb de la non-violence qui n’est pas toujours d’emblée évidente pour tous.

Puis les actions-
- Importance du logo et de l’autocollant bleu " stop au gds " sur les
voitures et aux entrées des villages.
- Importance du film américain « gazland  » où l’on voit l’eau du robinet
s’enflammer car elle contient du gaz. Et les dégâts environnementaux des
forages. Disponible sur internet et que beaucoup de gens ont vu
-préparation et réservation d’un terrain pouvant servir de parking pour au moins 100 voitures encas de manif locale
- Accord de la mairie pour utiliser les sirènes locales et celle de la cave coopérative en cas d’alerte
-Participation à l’organisation de trois grandes fêtes militantes et d’une marche dans la campagne sur le thème ; « l’exode des Ardéchois fuyant devant la catastrophe de la destruction de leur pays  ». Voici le lien de nos albums de photos https://get.google.com/albumarchive/112077671368387340895?source=pwa
-Organisation de stages pour la pratique non-violente
- Distribution de tracts sur les marchés, Affiches chez les commerçants presque partout acceptées, même par les agences immobilières
- Quelques picnics et barbecues.
- autocollants sur les boîtes aux lettres, sur les fenêtres sur les arbres, etc.

Les estivants cette année-là n’en revenaient pas : "qu’est-ce que c’est, ces gaz de schiste ? "

Samy Durand.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Appartenance
Mots-clés : Squelette_habillage

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Agenda

 

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456