Poster un commentaire à la suite de l’article...

mercredi 3 juillet 2019
par  Lucien Farhi

Énergie Partagée Investissement : voyage au pays des comptes de fées

Je souhaite, en préalable à cet article, indiquer quelques jalons concernant mon appréciation du travail accompli par le réseau Energie Partagée, au service de la cause des Energies Renouvelables. Je trouve l’action de ces militants globalement admirable. Leur enthousiasme est communicatif. Leurs réalisations en sont à leurs débuts mais je les crois prometteuses. En tout cas, ils agissent là où d’autres causent. Ils ont la modestie d’estimer avoir des progrès à faire en matière de professionnalisme, mais c’est déjà commencer à l’être que de le reconnaitre. Quant à leur communication ( je n’aime (...)

En réponse à...

Logo de Lucien Farhi
samedi 6 juillet 2019 à 11h27 - par  Lucien Farhi

Parmi les réactions reçues à la lecture de mon article, il en est une qui met en cause l’obscurité de mon propos. La faute m’en incombe, je vais essayer d’être plus clair.
1/ Propriétaire d’un Fonds d’investissements A, tu te trouves face à un déficit de gestion de près de 600 000 € que tu ne parviens pas à résorber aussi rapidement que tu le souhaites et qui risque d’introduire le doute chez tes souscripteurs
2/ Tu décides alors, de ton plein chef, que des salaires, par exemple, pour un montant de 160 000 €, ont été, à tort, classés en Charges. Tu plaides que ces salaires ont été consentis dans le but de concevoir tel « Guide des procédures » ou n’importe quel autre item de la même eau. Ces salaires, dis-tu, auraient dû, en l’occurrence, être classés en « Productions d’immobilisation », car le Guide en question est un savoir-faire, un bien immatériel, une immobilisation, à inscrire à l’actif de l’entreprise.
3/ Comme il est maintenant trop tard pour rectifier le classement supposé erroné de ces salaires, tu t’en sors par une pirouette : tu compenses les salaires en question par un « produit exceptionnel » de l’exercice actuel. Et passez muscade, de charge ces salaires sont devenus produit !
4/ Le hic, c’est qu’il s’agit d’un bien immatériel, donc une réalité très discutable. Que faire ? Un bon moyen de couper court à toute contestation serait de vendre cet « actif » à un acheteur complaisant : comme cela, son prix étant acquitté contre espèces sonnantes et trébuchantes, le bien acquiert de ce fait une réalité désormais indiscutable. C’est en l’occurrence ce qui a été mis en route : c’est le gérant de ton Fonds A qui l’a acheté pour son propre compte !
5/ Mais 160 000 €, c’est une somme que ledit gérant n’a pas en poche. Alors, il décide que le Fonds A lui fera crédit. Et voilà ton bien transformé en créance… plus ou moins douteuse, il est vrai !!!
6/. Alors ? Suite du feuilleton ? Il faut absolument trouver un « vrai » client pour ce maudit bien immatériel. Ici, je ne peux faire qu’une supposition. Il se trouve que le gérant de ton Fonds A vient de décrocher un autre mandat de gestion, cette fois-ci sur un nouveau fonds B auquel participe en leader la très riche et très publique Caisse des dépôts. Cette fois, la solution finale est en vue et inattaquable. Personne ne contestera que ce nouveau fonds B aura besoin de ce fameux savoir-faire et au besoin, son gérant saura bien, et pour cause, l’en persuader. Alors, soit le gérant lui vend ce bien immatériel cash, soit il le fait passer par petits bouts au titre de la rémunération de son mandat de gestion sur le fonds B.
7/ Conclusion (heureuse) : la fameuse créance peut ainsi être remboursée à ton propre Fonds A, dont le déficit a pu être ainsi réduit à due concurrence, soit de 160 000 €, aux frais… des deniers publics.
Mais je rappelle que pour l’instant, cette fin est imaginaire, cher lecteur. J’attends avec curiosité de voir quelle autre pourra être imaginée par nos artistes ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : Appartenance
Mots-clés : Squelette_habillage

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Agenda

 

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 48 prochains mois